Les dimanches oubapiens de Phylacterium – 1

Mr Petch – Pour le mois d’août, le blog Phylacterium prend un rythme estival… En lieu et place des passionnants articles que vous avez l’habitude d’y lire, vous trouverez chaque semaine…

Fulgence, l’empêcheur d’Oubaper en rond – … de déplorables déformations de planches de bandes dessinées… Pouah, quel respect avez-vous du 9e art pour maltraiter ainsi d’innocents albums ?

Mr Petch – Mais voyons, il n’y a rien là d’abject ! Je ne fais que me livrer à d’amusants exercices de composition prenant appui sur le « premier bouquet de contraintes » définis par Thierry Groensteen dans l’Oupus 1 !

Fulgence –
L’Oupus ? Quoi, qu’est-ce que cela ? Une nouvelle espèce de plante carnivore ?

Mr Petch –
Bien sûr que non ! Il s’agit de la revue de l’Oubapo, l’Ouvroir de Bande dessinée Potentielle qui, sur le modèle de l’Oulipo conçoit des planches de bande dessinée en se basant sur un certain nombre de contraintes. D’ailleurs, si vous suiviez ce blog, vous sauriez ce qu’est l’Oubapo : j’en avais parlé dans un article sur la bande dessinée sous contraintes !

Fulgence – Mais… Vous dessinez maintenant ?

Mr Petch –
Malheureusement, j’ai autant d’habileté au crayon qu’un lama… Alors j’ai décidé de procéder tout autrement en utilisant des planches déjà existantes et en les modifiant… Vous allez voir, c’est fort amusant.

Fulgence – Je demande à voir, en effet…

Mr Petch – Là, par exemple, prenez cette planche : il s’agit d’une hybridation texte/image entre deux planches. Pour la lire idéalement, cliquez sur l’image puis zommez.

Hybridation à partir de la page 5 de Pichenettes de Lewis Trondheim (Dargaud, 1996)



Fulgence –
Bizarre autant qu’étrange…

Mr Petch – Sans doute avez-vous reconnu la planche d’origine. Il s’agit de la page 5 de Pichenettes, album de la série Lapinot de Lewis Trondheim, auteur lui-même fort adepte de l’oubapisme. J’espère que vous pardonnerez la réalisation encore empirique de cette planche ; mon habileté avec les outils informatiques ne dépasse que très difficilement mon habileté au crayon.

Fulgence – Soit.

Mr Petch –
Les produits d’une hybridation sont souvent étranges et garnis de poésie surréaliste. Les mots prennent un autre sens, et notre esprit recadre presque instinctivement les images. Pour produire cette planche-ci, j’ai suivi la règle du hasard dirigé. J’ai pris deux albums de ma bibliothèque. En leur sein, j’ai choisi une planche susceptible d’être hybridée. Puis, dans le second album, j’ai trouvé une suite de bulles pour remplacer celles de la planche initiale. Pour glisser un peu de hasard, j’ai cherché le moins possible : les premières planches qui m’ont plu ont été élues, sans plus de cérémonie. Il me fallait trouver une forme de spontanéité ! D’ailleurs, j’ai conservé exactement l’ordre des bulles.

Fulgence – Mmmh… Dites plutôt que vous êtes bien trop fainéant pour vous creuser la cervelle… Mais dites-moi, avec quel album avez-vous hybridé Pichenettes ?

Mr Petch – Ah ça, puisque vous ironisez, je ne vous le dirai que la semaine prochaine…

Publicités
Published in: on 3 août 2010 at 07:44  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://phylacterium.wordpress.com/2010/08/03/les-dimanches-oubapiens-de-phylacterium-1/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :