Poésie et bande dessinée

About these ads
Published in: on 18 juillet 2011 at 20:54  Comments (2)  

The URI to TrackBack this entry is: http://phylacterium.wordpress.com/2011/07/18/poesie-et-bande-dessinee/trackback/

Flux RSS des commentaires de cet article.

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pour paraphraser une autre forme dont les répliques nous demeurent en mémoire : c’est pas faux !

    Peut être est-ce aussi parce que la BD, comme les séries, développe un univers. Même en ne lisant qu’une fois chaque tome, on peut voir des dizaines de fois les mêmes stuctures, modèles, répliques, etc. Et comme la BD mêle dessins et texte, le lecteur peut en découvrir davantage à chaque lecture qu’en relisant un simple roman, linéaire, plus monolithique.

  2. J’aime bien la case sur le classicisme où un temple pseudo-grec très bancal et en trompe l’oeil (sauf pour le mien) représente cette grosse idée de "classique". ;)
    C’est ça le classique une idée toute tordue et bancale.
    Vive le baroque ! Id est : un "baroque" est une œuvre que l’on relit – à l’instar de son jumeau maudit, le classique – mais qui, par une diablesse d’anamorphose, offre toujours un visage différent.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 33 autres abonnés

%d bloggers like this: